Gilles de Blignières

Généalogies
Limousines et Marchoises

Généalogies
Périgourdines
Généalogie
familiale
Archives publiques Archives de Lajudie


Julien de Monistrol (1730-1791)


Odon de Toulouse-Lautrec(1842-1937)


Un peu de généalogie familiale ...

Ayant jadis cédé au démon qui hante tout généalogiste, je m'étais intéressé à quelques familles de mon ascendance ou à celle de mon épouse. Je mets ici ces quelques recherches, parfois anciennes, mais qui pourront peut-être intéresser quelques-uns.

Si les Blignières ne sont pas d'origine bretonne, contrairement à une légende largement répandue dans notre famille, nous avons néanmoins de nombreux quartiers bretons : par notre grand-mère, Renée Lalau-Kéraly (1890-1973), d'une souche 100% bretonne, nos ascendants se nomment Huo de Kermorvant, Barazer de Lannurien, Kermarec, de Mauduit de Kervern, Mahé de Berdouaré, Cabon de Kerandraon, Testart du Cosquer ...

Mais les Blignières sont également bretons par une alliance avec les Monistrol, intéressante famille du Forez venue à Lorient avec la compagnie des Indes. Parmi leurs ascendants, on trouve plusieurs familles d'officiers de marine, et aussi les Guillemot, famille paysanne illustrée dans la chouannerie, ou encore les Le Mélorel de La Haichois, famille de petite noblesse rennaise.

Notre aïeul, Nicolas de Blignières, fut mousquetaire du Roi jusqu'à la dissolution de ce corps en 1776 par Louis XVI. Son entrée dans ce corps d'élite, à priori peu évidente (son père était architecte) s'expliquait parce que son grand-père maternel, Claude des Noyers (1668-1743) y avait lui-même servi. Aussi je me suis intéressé à ces des Noyers qui nous ont fait cousiner avec les Antilles.

Enfin, avec Arnaud de la Selle, cousin de la branche de Pondichéry, nous avions rédigé à l'occasion d'une réunion familiale une généalogie des La Selle, famille d'origine orléanaise ayant accédé aux plus hautes charges parlementaires de l'Ancien régime.



> haut de page